Grenade et l’Alhambra

Mercredi, après notre traditionnel petit déjeuner sur la terrasse, cap sur Grenade, à une heure de voiture de Nerja. L’autoroute longe la mer, puis, quelques tunnels plus tard, change de cap pour se diriger à l’intérieur des terres. Nous passons du niveau de la mer à plus de 800 mètres d’altitude, à-travers de beaux paysages où la végétation se fait clairsemée.
Nous arrivons à l’Alhambra, déposons la voiture au parking le plus proche, et allons retirer nos billets pré-réservés. Nous avons encore un peu de temps et décidons d’aller déguster d’excellents tapas en ville, dans un bistro que Laure avait trouvé dans le Routard. Le trajet en taxi à-travers les ruelles de Grenade, où même à vélo on n’oserait à peine s’engouffrer, nous conforte dans la bonne idée d’avoir déposé la voiture au plus vite au parking!
Puis vient le moment où nous pouvons enfin découvrir et visiter les extraordinaires palais de l’Alhambra…
IMG_1352 IMG_1297

IMG_1476 IMG_1469

IMG_1327                   IMG_1346

 

Mardi, c’est Malaga

Après une matinée agréable, petit-déjeuner sur la terrasse, avec le bruit des vagues et la vue sur la mer, et une température en hausse – autour de 24 à 27 degrés durant la journée – nous mettons le cap sur Malaga. Deux objectifs distincts: le musée Picasso et Primark.
Nous commençons par le marché couvert, où nous achetons des mangues de Malaga, du raisin, des mandarines… et faisons une excellente une halte tapas.  Nous nous promenons ensuite dans les rues du centre, puis visitons le musée Picasso, situé dans un beau palais. Une expo agréable, de belles oeuvres.
Nous allons ensuite chez Covap, le magasin d’une coopérative qui produit du jambon et du fromage, y achetons ce qui constituera notre petit festin du soir, puis, après un tour en grande roue, histoire d’observer le port et la ville, nous partons pour le centre commercial qui renferme le Primark de Malaga, et bien d’autres boutiques… Quelques achats plus tard, nous rentrons manger sur notre terrasse, et découvrons que le jambon de la Covap, c’st pas mal du tout!
IMG_1256                      IMG_1268

IMG_1266                   IMG_1268
IMG_1282

 

Le lundi à Nerja

Un lundi un peu différent des autres, puisque c’est la fête nationale… Après la baignade sur une plage à peu près déserte, nous nous promenons dans les rues piétonnes de la ville, et allons dîner sur les coups de 14h30-15h, avec des tapas, sur la place principale, avec musique et groupes locaux en arrière-fond. C’est toujours la fête!

Ensuite, promenade, farniente, nous profitons de notre splendide terrasse, puis fin de journée à la fête, tour en grande roue, et autres attractions pour les plus téméraires! Nous nous couchons à minuit, nous sommes réveillés une heure plus tard par un feu d’artifice…  Et nous nous faisons réveiller le lendemain matin par le bruit des vagues!
IMG_1187                    IMG_1199 IMG_1193                   IMG_1221

Notre maison à Nerja

On y accède depuis une petite ruelle à quelques pas du centre de Nerja. Notre maison pour quelques jours est super bien placée. A 100 mètres de la fête, bon, on en a profité aussi un peu durant la nuit, car sur place, on a constaté que les Andalous n’y allaient pas de main morte avec les décibels…
Mais le matin, après une agréable grasse matinée, voici ce qui nous attend pour le petit-déjeuner:
image
La température est très agréable, environ 21 degrés, quelques passages nuageux, mais le beau temps et le ciel bleu reviennent vite! Les pétards tirés pour la Fête nationale nous rappellent qu’il est déjà midi, la Méditerranée a déjà changé une dizaine de fois de couleurs, et elle vient d’arborer son air de blue lagoon auquel on ne résiste pas! Tous à la baignade!!!
IMG_1174

L’arrivée à Nerja – la fête à Nerja

L’arrivée à Nerja avec notre voiture de location ne fut pas toute simple. En cause, la grande fête, la Nerja fiera, qui dure 3 jours, avec immense fête foraine, chevaux et attelages, et surtout, Andalouses en robes et fleurs sur la tête! C’est très joli, mais ça ne permet pas de trouver facilement une place de parc… Mais bon, on en a vu d’autres, on trouve une place au fond du parking souterrain, on traverse la fête avec nos valises, et on arrive à notre magnifique petite villa, le tout sous une petite bruine…
Fort heureusement, ça ne dure pas longtemps, le beau revient, il fait une température agréable, parfaite pour la sangria et les tapas sur la place du village, en écoutant du flamenco, puis faire un petit tour à la fête!
IMG_0985
IMG_0989 IMG_0991

IMG_0992 IMG_0997

La route du sud

Traverser la France, puis l’Espagne à 300 km/h, c’est pas mal du tout. Depuis Lyon, le TGV Lyon-Barcelone rejoint très vite la Méditerranée, avant de longer l’Etang de Thau, puis de franchir la frontière espagnole à pleine vitesse, sous le nouveau tunnel du Perthuis. Le train est confortable et parfaitement à l’heure. A Barcelone, nous profitons d’une petite soirée pour manger chez Tapas 24, des tapas imaginés par Carles Abellan… Y a du monde, y faut faire la queue 45 minutes pour avoir une place, mais de l’avis de toute la famille ça en vaut la peine! Bientôt sur le blog les photos des tapas… Ensuite, petite promenade le long du Passeig de Gracia, et  courte nuit, car ce matin, l’AVE Barcelone-Malaga nous attendait à 8h30 déjà…
image                     image