Le Capitole

Après le Palatin, la colline la plus proche, c’est le Capitole. Je découvre ses musées que je ne connaissais pas. On y trouve pas mal de belles antiquités, dont le célèbre Marc Aurèle, ou la statue de la louve!

imageimage

 

Visite privée au Palatin…

Depuis le Vatican, je décide d’aller au Palatin à pied. J’ai réservé une visite à 12h45 et j’ai le temps. Je traverse donc tout le centre de Rome en marchant. C’est assez long, mais c’est beau! Arrivé sur place, une guide vient me demander si je suis là pour la visite des maisons d’Auguste et Livie, je réponds oui, et elle me dit, alors en route, vous êtes le seul! J’ai donc droit à une visite particulière des deux maisons, ce qui, au vu du nombre de touristes au mètre carré, est un petit privilège. Bon, d’abord il faut escalder le Palatin, ça tombe bien, j’avais pas encore complétement mal au jambes… Puis ouvrir deux ou trois portes pleines de cadenas et voilà ce que je découvre:

image

image

 

 

Une succession de salles ausi richement décorées les unes que les autres! Absolument magnifique.

Le Vatican

Visiter la basilique St-Pierre à 8 heures du mtin, c’est un vrai plaisir. Pas de queue pour entrer, et encore très peu de monde. Il faut dire qu’à l’intérieur c’est quand même assez grand… Le baldaquin fait juste 30 mètres de haut… 10 étages…  Après la visite, le musée. C’est bien de réserver à l’avance… Ça permet de dépasser les 200 mètres de queue à l’ouverture, d’entrer sans attendre et d’aller très vite à la chapelle sixtine.  Un vrai bonheur. Encore très peu de monde, et tout le temps d’admirer les peintures de Michel-Ange.  Ensuite, il faut presque refaire tout le tour du musée pour aller voir les chambres de Raphaël, et notamment cette peinutre représentant plein de philosophes:

image

Y a Platon en toge rouge (avec la téte de Léonard de Vinci (!)),  Diogène qui traîne par terre, Socrate en vert tout à gauche, etc. Je visite encore quelques antiquités romaines, c’est pas ça qui manque… et je me rends compte que j’ai déjà mal aux jambes! Pourtant la journée n’est pas finie.

Rome le matin

En cette saison, entre 7h30 et 8h30, quand le soleil se lève, Rome est magnifique… La place du Panthéon est vide, la Place Navone aussi…aucune queue pour entrer dans la Basilique St-Pierre… Bref, ce matin lever tôt, pour prendre un rapide petit déjeuner et sortir marcher dans la ville. Non sans avoir fini de sécher mes baskets au foehn, car elles ont pas trop aimé la promenade d’hier soir sous la pluie…. Il y a encore quelques flaques ce matin, mais très vite, tout va sécher (y compris mes chaussures!) Premier objectif aujourd’hui: le Vatican. J’y vais à pied, en traversant des places sans touristes avec juste les premiers rayons du soleil…

image   image

 

image

 

image   image

Suite de promenade romaine

La promenade baroque se poursuit, d’églises en églises, de fontaines en fontaines, en passant par la librairie française de Rome – impossible de ne rien acheter- pour se terminer Place du Panthéon. Un peu de repos, et en route pour le repas du soir et une promenade (un peu écourtée) sous la pluie.

image  image

Bon appétit!

Au menu, mozzarella et jambon cru, tranche de pizza dans la rue, puis glace marron glacé-cassata, avec un peu de crème fouettée chez Giolitti…

image

Tout en regardant tomber la pluie, car il s’est mis à pleuvoir sérieusement… Les rues se sont vidées, seuls quelques vendeurs de parapluies sont apparus…  Rien à faire, impossible pour le moment de quitter Giolitti. Pas grave…