Du soleil et du vélo

Nous avons pris notre rythme de croisière sur l’îl de Ré. Le matin, enfin, dès 10 ou 11 heures, petit déjeuner et courses au marché, puis en route, à vélo pour une promenade à-travers l’île. Avant- hier,  La Couarde, hier Loix, nous arpentons les pistes cyclables!

Le soir, entre bal populaire, feu d’artifice ou concert, il y a le choix…

                                        

   

                        

A la boulangerie de la Flotte

Ce matin, je me suis rendu à la boulangerie de La Flotte, sans ce qui semble être l’uniforme masculin de l’endroit, à savoir un short clair, de préférence beige, et d’un polo ou d’une chemise plutôt bleu clair. Sur lequel il est d’assez bon ton de porter négligemment un pullover St-James.

À côté de moi, une jeune dame demande une baguette « tradition ».

-Il n’y en a plus il faut attendre quelques minutes.

-Alors qu’avez vous d’autre comme baguette?

-Des baguettes ordinaire.

-Euh, C’est quoi l’ordinaire?

 

Dimanche, arrivée à La Flotte

Réveil très très matinal ce dimanche, en plus avec une heure de décalage-horaire dans le mauvais sens… et nous débarquons à Roscoff à 7 heures. Une étape à Carnac, pour acheter quelques desserts, et une seconde étape à St-Nazaire. En fin de journée, nous arrivons à La Flotte, et pour la première fois depuis pas mal de temps, le thermomètre de la Berlingo passe au-dessus des 20 degrés!

Samedi, en route pour Cork

Samedi matin, départ tôt le matin, un dernier regard à notre maison sur le quai et sur les nasses qui servaient à réserver les places de parc devant la maison, et en route pour Cork, où nous passons quelques heures avant d’aller prendre le « Pont Aven », notre ferry pour Roscoff. Un navire confortable et agréable, nettement mieux que celui de l’aller!