En juillet, au Japon, il fait chaud…

32, 34, 36 degrés. On contrôle si c’est bien des degrés centigrades et on commence à comprendre qu’on va avoir chaud. Et le taux d’humidité est pas mal non plus, entre 60 et 80 pour cent. En gros c’est comme ça: en sortant de l’avion, lundi matin, on avait l’impression d’entrer dans la serre du Papillorama…

Gravir une pente légère quand il fait 34, c’est assez vite fatiguant il faut bien le dire… Heureusement, il y a les jardins, dans les temples, qui offrent un peu de fraîcheur. Et puis bien sûr l’air conditionné, partout. Dans les magasins, dans le bus, dans les couloirs de métro….

Une bonne chose: pour le moment, malgré plusieurs menaces, nous n’avons pas encore eu droit à la pluie…