Un nouveau guide pour découvrir l’Europe – en train

Ça commençait à devenir très tendance au début de l’année 2020: il fallait abandonner l’avion et voyager en train. Ça tombait bien, on adore ça! Bon, dans l’intervalle, les avions n’ont plus décollé et les frontières se sont fermées, bref, plus moyen d’envisager une escapade ferroviaire lointaine…
Du coup, il nous reste à voyager dans les livres, et accessoirement sur ce blog… Quelques invitations au voyage suivront ces prochains jours ici même.
En attendant, rien ne nous empêche de nous préparer à la réouverture des frontières, et, vaccinés, de repartir à la découverte de villes et de pays en train.
Pour nous y aider, Gallimard vient de sortir un excellent guide: « En train, 30 itinéraires pour voyager autrement ». 30 itinéraires y sont décrits, que l’on peut parcourir en 4 à 8 jours. Je tombe au hasard sur l’un des trajets proposés, qui sillonne la Suisse romande, le seul que je peux faire actuellement, en semi-confinement d’ailleurs. On y passe par Lausanne, Montreux, Bulle, avec une petite promenade dans le Lavaux. Un petit check sur les adresses et les recommandations de cet itinéraire permet d’aborder avec confiance les 29 autres itinéraires. Ceux-ci mèneront l’actuel lecteur, et le futur voyageur, aux quatre coins de l’Europe, en proposant des destinations moins traditionnelles. J’ai -déjà- une préférence pour le trajet Bucarest-Athènes, en passant par la Bulgarie, mais la Lituanie en train me plaît aussi. Ou encore cette promenade d’Amsterdam à Budapest en 8 jours… Les classiques ont également bonne place: l’Irlande, l’Ecosse, l’Angleterre, l’Espagne…
Pour agrémenter et compléter les conseils de visites et d’hôtels, les auteurs proposent également des lectures et des musiques à emporter. Ou à découvrir chez soi en attendant de (re)partir.

Voyager écolo: plusieurs maisons d’édition s’y mettent aussi
Gallimard n’est pas le seul éditeur à proposer un guide sans avion en cette fin d’année. Lonely Planet propose « Voyages zéro carbone »; 80 idées d’escapades de deux jours ou 10 jours sans avion et sans voiture, toujours en Europe. Quelques destinations moins « tête d’affiche » y figurent, comme Bristol, au Royaume-Uni, ou encore Turin. Moins ferroviaire et plus engagé, « Voyager sans avion », des éditions Plume de carotte invite à d’autres formes de voyage: pas seulement en train, mais aussi à pied, à dos d’âne, en bateau solaire ou à vélo. Bref, tous les détenteurs de ces guides vont bientôt se croiser dans les grandes gares d’Europe… Il va y avoir du monde!


L’histoire du monde en 500 voyages en train

Il fallait oser. Raconter l’histoire du monde à-travers les voyages en train. C’est l’exercice, réussi, auquel s’est livrée Sarah Baxter, dans un ouvrage paru en français aux éditions Christine Bonneton .

Si certains trains ont fait l’histoire, d’autres parcourent des lieux d’histoire. 500 itinéraires ferroviaires sont proposés, du petit train de la grotte préhistorique de Rouffignac en France, aux grands express américains ou australiens. Chaque parcours, richement illustré, est une invitation à découvrir autrement un morceau de l’histoire mondiale. Pas un continent qui ne soit oublié, pas une période de l’histoire non plus.

Une manière un peu différente de voyager dans deux dimensions, le temps et l’espace. Dans une période où voyager n’est pas vraiment d’actualité, cet ouvrage permettra tout de même de s’évader dans d’autres lieux et d’autres temps.