Un rendez-vous à La Haye

Vous y êtes presque. Elle vous attend, dans la salle juste à-côté, en cette fin de dimanche après-midi. Il y a peu de monde dans la maison, c’est parfait. Vous entrez dans la salle, immédiatement son regard vous hypnotise et vous tombez amoureux sur le champ de la Jeune Fille à la perle de Vermeer.

0FCA5A3C-649D-4754-B03B-3A0AF5B6ED54

C’est à la Mauritshuis de La Haye que se trouve le plus célèbre tableau de l’artiste hollandais. Si la jeune fille à elle seule vaut le détour, la ville de La Haye, moins visitée que sa grande voisine Amsterdam ne manque pas d’intérêt.
Comme la plupart des villes des Pays-Bas, La Haye bénéficie de liaisons ferroviaires fréquentes et rapides avec Rotterdam ou Amsterdam. Depuis la Suisse, il est donc aisé de s’y rendre, en prenant le premier TGV Lyria du matin par exemple, puis avec Thalys au depart de Paris, avec changement de train à Rotterdam : un depart tôt le matin permet une arrivée vers 15h30 à La Haye. Les horaires précis sur le site des CFF. On peut aussi profiter d’un séjour à Ansterdam pour consacrer une journée à La Haye.

Petit guide subjectif de La Haye

Le Maurithuis, Vermeer et les autres trésors de la peinture hollandaise

Puisque nous avions rendez-vous, commençons donc par le pôle d’attraction de la ville. La magnifique collection de la Mauristhuis, située en plein centre. Il vaut la peine de consacrer du temps à la visite, car celle-ci vous réservera de belles surprises : Vermeer, bien sûr, dont la collection abrite trois tableaux : la Jeune Fille à la perle, mais aussi une œuvre de jeunesse moins connue, Diane et ses Nymphes, ainsi que la Vue de Delft, qui représente une scène urbaine de la ville natale de Vermeer.


On y trouvera également des Rembrandt (un très bel autoportrait et la célèbre Leçon d’anatomie du docteur Tulp) et de nombreux autres peintres hollandais. Une visite en fin de journée permet de profiter des tableaux sans qu’il y ait trop d’affluence. Le guide Mauritshuis (existe en français) permet, au retour, dans le train d’approfondir ses connaissances sur les toiles principales du musée.

IMG_9429
La Mauritshuis, au coeur de la vieille ville de La Haye

Après la visite, il vaut la peine de se promener dans la vieille ville, entre les bâtisses anciennes et les plans d’eau.

Un tram pour la mer

Du centre ville, un tram emmène les amateurs de mer à Schveveningen. C’est là que les citadins viennent profiter de la plage. Les bâtiments ne sont pas beaux, mais la grande roue permet d’observer la côte, tout en sirotant une sangria. Idéal pour l’apéro par exemple.

IMG_3271

IMG_3275

Adresses :
Un hôtel:
Si l’on veut passer davantage qu’une journée, il est recommandé d’y aller le week-end: les hôtels, réservés pour les hommes d’affaires en semaine, y sont moins cher. Un bon hôtel, très bien placé, à quelques mètres de la Jeune Fille, le Holiday Inn Express Parliament

Un restaurant:
Un excellent restaurant vietnamien, avec terrasse. Brochettes, thés froids épicés. Excellent service: Little V.

Un roman et un film:
La Jeune Fille à la perle! Je conseille de lire d’abord le livre de Tracy Chevalier,puis de regarder l’excellent film de Peter Webber ensuite.

Et pour finir, quelques photos en vrac de la ville

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref portrait de l’auteur
Porte-parole des CFF, j’aime consacrer une partie de mes loisirs aux voyages en train et en famille. Bien sûr, Easyjet est (parfois) moins cher, mais entre une petit bout de hublot sans visibilité, et l’écran panoramique de la fenêtre du train, mon choix est vite fait !