New York: Une gare mythique, un drôle de tram et une voie désaffectée

Tout a été dit ou écrit sur New York. Voici tout de même trois lieux en rapport avec les transports, qui méritent une visite.

Grand Central Station

Grand Central, sur la 42e rue, est un imposant bâtiment qui a pourtant de la peine à faire sa place, coincé entre les nombreux gratte-ciels qui l’entourent. Cette gare aux 48 quais a une particularité : en surface, depuis la rue on ne voit pas la moindre trace de train ou de rails. Tout est en sous-sol, dans des souterrains que Mary Higgins Clark a su mettre en scène dans son roman La Nuit du Renard. Comme Union Station à Washington ou comme King Station à Seattle, après avoir passé la porte d’entrée l’on se retrouve dans un gigantesque hall central, occupé en hauteur par un café et par un Apple shop. Les destinationss sur les panneaux des départs nous indiquent que nous sommes dans la gare des trains régionaux. Les trains Grandes Lignes partent et arrivent de l’autre gare de Manhattan : Pennsylvania, sur la 34e rue.

Grand Central Station, coincée entre les buildings du centre de Manhattan
Le hall central

A Grand Central, les quais situés dans des souterrains plutôt étroits en comparaison avec la hauteur monumentale du hall.

Les quais de Grand Central Station

Un tram qui n’en est pas un

Il s’appelle « tram », il relie Manhattan à la Roosvelt Island mais il n’a aucun rail. A New York, le tram c’est un… téléphérique ! La station de Manhattan n’est qu’à une dizaine de minutes à pied du coin sud-est de Central Park, et le trajet de ce « tram » permet pour le prix d’un billet de métro, d’admirer une magnifique vue sur Manhattan. Une fois sur la Roosvelt Island, on peut se promener un moment au bord de l’eau avant de reprendre le tram en sens inverse.

Le départ du « tram »
Sur l’East River, le long du Queensboro Bridge

Encore une voie ferrée sans rails: la High Line

On trouve quelques morceaux de rails anciens sur la High Line, une ligne désaffectée qui servait au transport de marchandises jusqu’au nombreux entrepôts du centre ouest de Manhattan, le long de la rivière Hudson. Mais, comme ailleurs, les entrepôts ont quitté les centres et les voies qu’utilisaient les trains de marchandises pour les approvisionner ont disparu. A la place c’est désormais un chemin piétonnier qui emprunte les anciens ouvrages ferroviaires Quelques bouts de rails sont symboliquement restés en place, savamment entourés par de nombreux arbres et espèces végétales Il fait bon se promener à pied dans ce petit coin de verdure et de fraîcheur au cœur de New York. La promenade peut se faire depuis le Nord pour arriver ensuite à la Whitney Collection remarquable musée consacré à l’art américain.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s